Pratique et jeux pour améliorer vos yeux

Voici quelques astuces et jeux pour varier votre pratique du dessin d’observation. À noter qu’ils sont là à titre indicatif, c’est aussi à vous de trouver des jeux qui vous feront progresser au mieux. Faites marcher votre imagination et votre créativité.

Un exercice peut convenir à l’un et lui permettre de dépasser des lacunes, à un autre ce même exercice peut ne pas le satisfaire. Par contre, gardez en tête que parfois, pour ne pas dire très souvent, il faut du temps pour voir ce qu’apporte un exercice. Tant bien même qu’il nous semble anecdotique au début. En résumer, ne vous posez pas trop de question et pratiquez.

 

Recopier un dessin placé à l’envers

En recopiant un dessin positionné à l’envers, cela permet de tromper son cerveau, au lieu de voir un sujet connu il va plutôt se focaliser sur les variations de la ligne et les espaces entre les formes, les angles et différences de proportions, tout ce qui fait un dessin.

Essayez, vous serez surpris de voir à quel point le résultat est bien meilleur que si vous aviez recopié un dessin à l’endroit. Cet exercice vous permet de ressentir comment observer une image et de vous aider ensuite à retrouver cette sensation lorsque vous revenez à des dessins à l’endroit.

 

S’entrainer à visualiser

Regardez un objet, puis fermez les yeux pour visualiser l’objet le plus précisément possible. Si vous n’arrivez pas à le voir précisément c’est que vous n’avez pas donné assez de soin à votre observation préliminaire. Les prochaines fois vous serez naturellement plus attentif et à force de mieux visualiser vous retiendrez les formes et détails pour les réutiliser dans vos dessins. Un répertoire visuel à votre disposition !

 

Dessiner de mémoire

Suite logique de l’exercice précédent, observez un objet, cachez-le puis dessinez-le de mémoire pour confirmer ce que vous avez bien retenu.

 

L’exercice dit de Rorschach

Vous connaissez certainement ce fameux test d’évaluation psychologique ? Et bien on peut s’en servir pour imaginer un tas de choses différentes. C’est le même principe avec des murs qui ont du crépi (peinture présentant du relief), ou en dessinant une multitude de points sur une feuille, en regardant les nuages ou les reliefs présents sur un tronc d’arbre. Cela vous aide à sentir ce qui peut sortir de l’aléatoire et l’orienter à votre sauce. En clair, à travailler votre imagination.

 

De l’abstrait au figuratif

Sur une grande feuille, dessinez au fusain des formes au hasard. Ensuite avec l’aide d’une gomme mie de pain, éclaircissez et estompez des zones de l’image jusqu’à faire apparaître un dessin figuratif. Vous avez ainsi une base à votre imagination qui vous permet, si vous êtes attentif aux formes, à révéler un dessin auquel vous n’auriez jamais pensé de prime abord.

 

Modelage improvisé

Même exo avec de la pate à modeler. Vous pouvez presser dans votre main la pate pour l’observer et révéler les lignes qui vous inspirent… et hop un visage !

Libre à vous de continuer ce petit jeux afin de révéler d’autres personnages. Voilà de quoi vous inspirer pour créer sans vous en rendre compte !

 

Petites vignettes de composition

Pour apprendre à cerner rapidement la composition d’une scène. Voici deux exemples dessinés au début de mes études.

Dessin sur le vif

Mon exercice favori. Essayez de dessiner rapidement une personne qui ne pose pas, et donc qui bouge, pour saisir son attitude générale en quelques traits. Cet exercice aiguise votre sens de la synthèse et la rapidité de votre observation puisqu’il exige de se concentrer sur les formes essentielles du sujet, en oubliant les détails superflus. On peut aussi dessiner ce qui passe à la télé, c’est encore plus dur mais un précieux exercice. À réserver quand on est déjà bien échauffé et avec déjà une très bonne habitude des croquis rapides. Ne vous bloquez pas aux premiers résultats il faut un peu de temps avant d’y arriver, c’est un des exercices les plus périlleux et un de ceux qui donnent le plus de souplesse à votre trait. Un défi que j’aimais bien relever !


Comme nous avons pu le voir chez le dessinateur le regard est d’une importance capitale. Quand vous regardez un objet, observez-le longuement et tentez de l’analyser : sa forme, taille, proportions, lumière, ombres, etc. Il vous faut déchiffrer toutes les caractéristiques de l’objet.

Alors bien sûr c’est une manière d’observer qui change de la vie de tous les jours. Une attention particulière à avoir au quotidien et à installer par la pratique. Peu à peu elle vous deviendra plus naturelle, même inconsciente car vous cesserez d’y penser. Votre œil saura de lui-même faire attention à placer au bon endroit les éléments de votre dessin. Il faut néanmoins passer par cette étape d’attention particulière avant d’arriver à ce stade inconscient.