Résumé de l’épisode précédent :

→ Ma 1ère année à l’école George Méliès.

 

Je débute ma deuxième année complètement exténué. Alors que tout le monde rentre frais comme c’est pas permis et se racontent leurs vacances au soleil… Avec mes potes on est mort, affalés comme des larves sur les canapés.

Deux jours plutôt on venait de finir le tournage intensif de « l’Âme Seule » !

C’est alors que débute un marathon de plusieurs mois pour de 8h à 9h bosser sur la post-production et le making of du film. De 9 h à 18 h suivre une formation hardcore à la 3D, de 18h à 20h approfondir les cours et de 20 h à minuit rebosser sur l’Âme Seule !!! weekend compris…  O_O

C’est la période de ma vie où j’ai appris qu’il n’est pas bon de trop en faire… Plus jamais ça..

Une fois l’Âme Seule bouclé j’ai pu relâcher la pression et me mettre trankilou à la photo :

 

 

 

Je vais passer pour un vieux…  mais quelle chance les appareils photo numériques ! Faire des test sur de multiples photos est devenu tellement accessible.

 

Prendre des photos est un très bon exercice pour apprendre le dessin.

A l’affut d’une composition, d’une forme intéressante, on se balade jusqu’à ce qu’un décors s’impose à nous. On l’étudie alors sous toutes ses coutures, se familiarisant ainsi au cadrage. Et bim une photo ! Tellement plus rapide qu’un dessin…