image_print

Je tiens à vous présenter un exemple de persévérance et à quel point, il est important de ne jamais abandonner. Voici l’évolution d’un dessin de spiderman. Ces dessins avaient tous été réalisés au lycée pendant mon année de terminale. A cette époque je n’y connaissais rien en dessin.

Voici le premier croquis, une petite merveille de laideur :

Mes yeux fondent encore à sa vue…

Quelques mois plus tard, je décide de le reprendre en m’aidant cette fois ci d’images pour l’anatomie.

 

Malheureusement je place très très très très très… mal les ombres. Alors je recommence :

 

 

Même erreur… 🙁  

Vers novembre 2001,  lors de l’option art, je décide de le reprendre encore une fois… Tenace le Max !

Cette fois-ci, je réalise énormément de croquis préparatoires, tout en m’aidant d’autres dessins pour essayer de cerner l’anatomie.

 

 

L’astuce que j’utilisais était de dessiner sur du papier calque. Je pouvais ainsi placer un calque sur un précédent croquis et en redessiner la jambe, ou tester une autre position de bras, sans avoir à tout redessiner à chaque fois.

Grâce aux études, le dessin parait un peu moins plats que les précédents. Plus qu’a finaliser… 10.000 heures plus tard :

 

 

Je vous remet le précédent pour bien comparer :

 Bien, convaincu ?