Nous avons vu dans la leçon « Des lignes.. » à quel point les lignes influencent l’impression que donne un dessin. Elles sont aussi à l’origine de l’interprétation des formes. Il suffit d’une recherche sur Google pour trouver de multiples symboliques des formes, mais on ne nous dit jamais : pourquoi ??? Vous avez les réponses ici !

 

On peut trouver une explication dans la nature :  on se blesse sur les objets pointus, le rond avec des galets adoucis par l’eau, ou le carré, solide pour les murs et bâtisses.

L’influence de la gravité et la manière dont le regard réagit sur ces formes est aussi une explication de leur symbolisme :

 


TRIANGLE VERS LE HAUT

Le triangle évoque le danger puisque le regard se heurte à de brusques changements de direction.

L’horizontale en bas du triangle évoque une base stable et les diagonales portent le regard vers le haut.

Ce n’est pas pour rien que les pyramides ont cette forme. Elles devaient permettre l’ascension de l’âme du pharaon vers le ciel.

 

 


LE CERCLE

Le regard glisse sur le cercle puisque la courbe accueille en douceur le regard.

Le cercle est également celui qui rayonne le plus. Afin de contenir des informations à transmettre au lecteur ( exemple : la bulle de bd, un visage).

 

 



LE CARRÉ

Symbole de force et de stabilité, le regard est bloqué par les verticales tandis que le carré est parfaitement en équilibre sur son horizontale.

La signification des lignes s’applique aux formes mais aussi aux formes… des formes. Je m’explique :

  Ce rectangle est plus reposant car la ligne horizontale prédomine.

Ce rectangle a plus d’assurance car il se hisse vers le haut malgré la gravité. La verticale nous bloque davantage le regard.

 

De même pour l’influence de la gravité :

Si la pointe est vers le bas,  la gravité engendre un sentiment d’équilibre précaire puisque la base sur laquelle repose le triangle est très fine. Le triangle peut basculer et chuter à tout moment ! Voilà ce qui influence grandement les sensations données par vos dessins !

 

APPLICATIONS DES FORMES:

« Ouai c’est cool, mais je ne vais pas dessiner des cubes et des cercles toute ma vie !  »

Et pourtant si !

Il y a une chose très importante à comprendre lorsqu’on dessine : on ne dessine JAMAIS un nez, un bras, un œil etc. On dessine plutôt des formes, des directions, des angles, etc. qui donnent ensuite un nez, un bras, tout ce que vous voulez !

 

 

À noter que pour son coté pointu/dangereux, le triangle est souvent utilisé pour les  « méchants » alors que les « gentils » sont tout carrés ou tout ronds.

Tiens moi d’ailleurs, avec mes traits de visage je suis un méchant… Et oui pas le choix !  Quoique… il y a tarzan ! Je suis sauvé ! Ouf !

 

Et oui, ce n’est pas systématique, il faut connaitre les principes si l’on veut en jouer. Tarzan a beau être un héros il reste aussi un personnage sauvage !

Un autre exemple ?  Phinéas du dessin-animé « Phinéas et Ferb » .

Une tête en triangle comme une flèche indiquant la direction. Le triangle comme source de mouvement pour symboliser le caractère toujours en activité du personnage.

Les formes à leur extrême :

Il suffit de voir les monsieur/madame, les panneaux de signalisation, les logos, ou même les formations militaires avec la tortue romaine par exemple.

Nos chères mascottes, lorsqu’elles n’avaient pas encore de bras !