Le mouvement engendré par le vide

Contrairement à d’autres traditions, en occident nous sommes peu habitués à prendre en compte le vide. Pourtant, s’il n’y avait pas de vide dans un verre, on ne pourrait le remplir pour y boire. Et s’il n’y avait pas de vide dans les pièces d’un appartement, on ne pourrait pas se mouvoir et y vivre. Suivant la quantité de vide entre deux personnes, nous passons d’une relation distante à une relation amicale, ou encore plus près, à une relation amoureuse. Tombez de dix centimètres de hauteur ou de cent mètres, vous la sentirez l’importance du vide !

Il se passe beaucoup de choses dans les espaces vides de vos images. C’est dans les vides que les forces s’expriment. Vitesse, poids, tensions, et bien d’autres choses que je vous propose d’explorer à nouveau dans ce chapitre. Vous allez découvrir que le vide de votre image n’est pas si vide que ça !


Du vide pour définir les formes

Lorsqu’on regarde autour de nous, notre regard s’attarde peu sur les vides, se posant avant tout sur les objets qui se présentent à lui. En 2d, le cadre de l’image ou le bord de la feuille va délimiter l’espace, nous permettant de mieux nous rendre compte de la place occupée par les vides.

Lorsqu’on dessine, notre regard doit faire des allers-retours permanents entre les formes pleines et les formes vides. Ainsi notre regard fonctionne en une double vérification continue. C’est l’assemblage de ces deux visions qui nous aide à mieux définir les formes.

C’est aussi avec les formes du vide que vous pouvez donner du caractère à votre image. Si vous vous arrangez pour avoir des espaces vides en dent de scie, cela ne donnera pas la même impression visuelle que des espaces équilibrés et de forme carrée. On retrouve la symbolique des lignes et formes.

Autre fondamental qu’on retrouve ici, celui de la variation. Une image ennuyeuse aura souvent des espaces négatifs répétitifs. Avec un peu de variation, l’image dégage plus d’intérêt.

En haut, nous avons un dessin monotone, plat et symétrique, comme on le fait si bien en débutant. En bas, cela est déjà mieux, le dessin est plus intéressant car il comporte des différences dans les vides et les pleins.