Qu’est-ce qu’un point de fuite

On en trouve toujours les mêmes explications dans les livres d’art, on nous fait de jolis schémas et on nous dit : voilà ça c’est un point de fuite. Mais au final on ne comprend jamais réellement de quoi il s’agit. Un point de fuite ? Mais il fuit où le point ? En français, quand on pense à la fuite on pense avant tout à quelqu’un entrain de courir pour fuir ses poursuivants…

Pour comprendre ce qu’est un point de fuite, je trouve le terme anglais et sa traduction plus parlants. « Vanishing point », c’est à dire un point qui s’estompe, un point qui disparait. C’est exactement de là que naît la notion de point de fuite.

 

Pourquoi deux lignes pourtant parallèles semblent se rejoindre en un point de fuite ?

Les distances paraissent plus petites dans la profondeur. Si l’espace entre deux lignes parallèle est disons de dix mètres, plus cet espace s’éloigne de nous, plus les dix mètres en paraitront cinq, puis deux… Si bien qu’à force de diminuer, l’espace entre les deux lignes est tellement petit que les deux lignes semblent se réunir en un point : le point de fuite.

Tout comme l’horizon, un point de fuite représente notre limite visuelle. La limite où on ne peut plus visualiser les distances car elles sont si petites qu’elles se confondent en un point ! Ce point peut être visible pour le cas d’une route s’éloignant énormément dans la profondeur, il est invisible pour nombre d’objets qui ne possèdent pas suffisamment de profondeur pour sortir de notre champ de vision. On peut néanmoins le trouver en prolongeant la profondeur de ces objets.