Dessiner d’après photo

Encore une des questions qui revient régulièrement. Le dessin d’après photo. Pareil ? Pas pareil que de dessiner quelque chose en vrai devant soi ?

 

 

Il y a une grande différence entre une photo et un sujet présent devant soi. C’est une question de vision humaine. Une photo c’est comme une réinterprétation par un artiste. Même si c’est très réaliste, les formes ont malgré tout été figées sur une surface 2D. En observant et dessinant directement quelque chose de réel, le travail est plus riche et donne davantage d’améliorations à vos dessins.

Vous avez même le luxe de pouvoir tourner autour de votre sujet, pour mieux révéler son volume, le comprendre, et ainsi mieux le représenter. C’est sûr, il est plus facile de rester chez soi et de dessiner d’après une photo, c’est un piège dans lequel il ne faut pas tomber.

L’étude d’après photo a néanmoins une grande importance, je l’ai souvent pratiqué et le fait encore pour pour me familiariser avec différents sujets. Néanmoins il vaut mieux le voir comme un complément du dessin d’observation. En aucun cas cela doit prendre le pas et devenir la majorité des dessins effectués. Deuxième point à prendre en compte, comme avec les œuvres d’artistes, il vaut mieux ne pas chercher à recopier les photos dans le but d’obtenir une ressemblance tout autant photographique, mais plutôt d’étudier la photo. Ne passez pas des heures sur une photo, là où des schémas rapides vous apprendront tout ce qu’il y a à savoir.

Observez quels types de formes, de proportions sont nécessaires pour obtenir un sujet précis. C’est primordial pour ensuite jouer de ces formes-là et vous en servir dans vos propres dessins. Par exemple, reprenez les formes d’animaux étudiés pour faire les votre, dans d’autres positions et d’autres angles de vues, ou même dans différents styles graphiques. Vous pouvez aussi mixer ces formes entre-elles et faire des animaux humanoïdes, vous détachant peu à peu de vos sources, vous les appropriant au cours de votre propre recherche. Comme ici, où lorsque je débutais le dessin, une photo de raie manta m’avait inspiré les dessins suivants.

 


Cela permet de vous lancer pas à pas dans le dessin sans modèle.

Être capable de dessiner sans modèle prend un peu de temps à s’installer. Il faut s’acharner pour y arriver et cela malgré les premiers dessins médiocres. Une fois cette étape passée, c’est néanmoins tellement plus valorisant que le recopiage, on commence à voir une œuvre personnelle émergée et de nombreuses voies à développer.

Voilà pour résumer ce par quoi vous devez passer pour apprendre à dessiner. Un maximum de dessin d’observation et vous acharner à dessiner sans modèle. Plus tôt c’est fait, plus vite vous progresserez. Surtout qu’il y a un tas d’autres choses à voir ensuite, si vous apprenez le dessin, vous n’aurez plus le temps de vous ennuyer !