Quelques conseils sur un dessin d’anatomie

 

Bonjour,
Voici mon dernier dessin en date (sur base d’une photo).
jinx-drekahn
Je compte réaliser plusieurs dessins de James Bond Girls suite à l’achat d’un livre sur le sujet.
J’ai mis du temps pour mettre en place les proportions assez correctement. J’ai démarré par la tête, puis le buste et enfin les jambes. J’ai l’impression d’avoir assez bien respecté l’image originale.
C’est plus ou moins cette image que j’ai travaillé :

JINX-1

(Jinx Johnson incarnée par la belle Halle Berry)

 

Salut Étienne,

Je te remercie pour ton illustration, elle met en lumière des points très important dans l’apprentissage du dessin.

Partir d’une base pour se l’approprier et ainsi réaliser son propre dessin est intéressant et il faut le faire. Cela permet de se confronter avec moins de risque, à la création d’une image.

Mais le plus important pour progresser, c’est de construire son œil.

Au début on recherche beaucoup « le dessin fini », c’est là notre cœur de pratique. C’est pourtant quand on se défait de la satisfaction d’avoir un dessin fini, pour aller chercher le dessin d’étude qu’on commence à progresser.

Pour certain, ce changement d’intention de pratique ne se fait jamais. C’est pour ça que ça tourne toujours autour des mêmes dessins et des mêmes erreurs.

Alors ce principe me saute aux yeux aujourd’hui avec l’expérience, pourtant en débutant la pilule fut dur à avaler, il me fallut 3-4 ans de pseudo recopiages avant d’enfin sauter le pas. Si bien que je ne considère même pas que j’ai commencé le dessin au début de ces 3-4 ans, mais après eux ! Pour bien montrer l’importance de ce changement d’intention de pratique.

Je parlais de construire son œil.

Là le dessin est plutôt joli, on voit tout de suite de quoi il s’agit et si on ne fait pas attention, rien de grave au niveau anatomique ne nous sautera aux yeux. (même s’il y a des imprécisions tout de même…)

Mais avant les masses musculaires, quelle est la dynamique de l’image de référence ? Par quelles lignes de force se matérialise-elle ?

On a une James Bond Girl sortant de l’eau : élégance, sensualité qui vont se matérialiser par les lignes de force :

etienne-pinup-1

Je te laisse deviner qui est qui. ;)

Ah ! Ça saute aux yeux comme ça !

Donc je veux bien croire que tu as observé l’image, mais ce qui a été observé c’est la surface. L’apparence des formes anatomiques mais pas ce qui fait le fond de l’image, c’est à dire les forces sur lesquelles se placent les formes anatomiques.

C’est pourquoi j’aime bien dire que l’on réfléchit trop au début. On essaye de saisir l’anatomie entière et en 3D alors que nous n’avons pas encore appris à saisir de simples inclinaisons 2D.

Alors je taquine, mais ce qu’il se passe est un point habituel de tout apprentissage. Je suis passé par là, tous les dessinateurs que vous appréciez sont aussi passé par là. Il s’agit d’apprendre à contre-balancer le réflexe de notre cerveau à tout aplatir, tout remettre droit, horizontal, vertical, avec des proportions identiques pour tout. (C’est plus reposant pour lui.)

On peut voir que dans un souci d’ordre, le cerveau a complètement verticalisé chacune des courbes qui donnaient de l’élan et de la grâce à une pinup sortant de l’eau.

etienne-pinup-2

Donc je vais vous révéler une heureuse vérité  : Vous pourriez apprendre à représenter à la perfection chaque muscle, chaque os, que ça ne fera pas un dessin réussi. Alors qu’avec de bonnes lignes de force, vous pouvez placer n’importe quel style de personnage par dessus. Qu’il soit un homme, une femme,  dans un style manga, cartoon, archi-réaliste, qu’importe. Il sera dans la dynamique qu’il doit représenter. Même si votre niveau en anatomie est modeste et que vous simplifiez beaucoup :

 Le dessin sera plus parlant car il sera vivant.

De cette verticalisation il résulte une déformation anatomique, ou le bassin a tout de même été dessiné en biais, comme sur le dessin d’origine, alors que tout les reste est droit.

Il y a une perte de la perspective, puisque la jambe qui passe devant l’autre est mise à plat sur la feuille. Elle perd l’effet tube avançant vers nous.
etienne-pinup-3


Ensuite, l’erreur de proportion la plus importante à corriger est la taille des bras, trop petits :

etienne-pinup-4

Des proportions à connaitre : la courbe des coudes, est un peu au-dessus du nombril. Le poignet arrive généralement au pubis. Tandis qu’en ajoutant la longueur d’une main, nous arrivons au dessus des genoux.  Des points de repère pour de futurs dessins.

Il y aurait aussi à redire sur le pied caché par le genou, et d’autres bricoles anatomiques, mais le plus important est là et c’est ce qui doit être conscientisé en 1er.

Donc j’insiste vraiment là-dessus : qu’importe votre niveau actuel en dessin, c’est surtout de prendre en compte des points comme ceux développés plus haut, qui vont donner de la vie à vos dessins ! Puisqu’ils réussiront à communiquer l’intention 1ère qui se cache derrière les lignes. C’est ça, savoir dessiner ! C’est ce mystère révélé. ;)

Un mystère que vous vous devez d’explorer pour le maitriser. Tandis que vos lecteurs eux, garderont seulement l’impression finale de votre image, sa surface, sans connaitre quels sont les secrets qui l’animent, mais qui lui donnent toute sa force !

La chute de l’histoire


Bon…ok… 
Je n’avais pas trouvé la bonne photo de base au moment de l’envoi de mon post mais peu importe, les erreurs sont les mêmes. Voici la photo de base:

JINX-2
A voir pour les cuisses, le bassin si c’est un peu mieux malgré tout.

Sur la photo, le personnage est plus droit.
Mais je réalise que mon dessin l’est encore plus. La tête est droite (Horreur!), le bras (droite de l’image) est vertical ainsi que la jambe droite d’en bas. Au bas de la poitrine à gauche également, bref… Et les bras sont effectivement encore trop court.


Démarrer un personnage avec une ligne me bloque toutefois. Sans doute car je ne sais pas très bien où va passer cette ligne au niveau du corps du personnage. Au niveau de la colonne vertébrale, milieu de la cuisse ? Ou par exemple à l’extérieur de la jambe ? Tout dépend de la pose. Sans compter qu’il faut réaliser le personnage proportionnellement à cette ligne (?).


Merci beaucoup pour cette correction détaillée!


Ah bah oui, ce n’est pas pareil avec cette photo !
Mais comme tu le fais remarquer, il y a tout de même des similitudes dans les erreurs. Cela nous prouve une fois de plus que ce sont bien des fondamentaux.

La ligne, elle ne passe pas à un endroit précis. C’est une dynamique générale. Et elle sera toujours différente d’un dessin à l’autre.
Je pense qu’il faut réaliser des dessins de nues en poses courtes (30 s à 1m30) pour s’initier progressivement à ces lignes et à la gestuelle qu’elles confèrent.

En fait, la ref dont tu es partie est plus difficile que la 1ère montrée. Car les rotations d’axes qui confèrent une élégance à la pose sont plus subtils et moins visibles. Il faut une très bonne visualisation des volumes pour les voir.
C’est là que la copie d’image s’avèrera toujours périlleux (et insuffisant pour progresser), car le dessin d’observation n’a pas été suffisamment pratiqué pour repérer les micro-positionnement de chaque partie du corps. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce sont les poses, toutes simples, toutes anodines qui sont les plus dures, car on dispose de très peu pour exprimer la pose. Tout comme il est très dur de donner du caractère à un design de personnage très simple.

Ainsi ce termine cette petite histoire d’anatomie en mouvement. L’avantage d’être partie sur la mauvaise image pour la correction vous permet de mieux visualiser les erreurs possibles dans un dessin. D’autant plus comme on l’a vu dans des dessins subtils où il est dur d’en déceler les caractéristiques. Pour cela, qu’une solution : aiguiser son œil !


AIGUISER VOTRE ŒIL = DESSINS D’APRÈS NATURE + DESSINS D’ÉTUDES

Vous aussi vous souhaitez être guidé ?

CORRECTION-DESSIN

Nombre d’élèves limité, aux plus motivés !

Réservez votre place :

Des VISIOCONFÉRENCES D’UNE HEURE où vous recevez tout pour vous améliorer en dessin
→ En savoir plus !