Comment débuter correctement en dessin

Voici une correction apportée à un des élèves du « Dessin d’intention », apprenant depuis peu à dessiner. Il a souhaité me faire part de ses 1ers dessins, auxquels à mes temps libres, j’ai pu apporter quelques suggestions.

Les grands débuts, là où il y a tant à construire pour affirmer nos (nombreuses) compétences en dessin. L’étape où justement, nous perdons le plus de temps à cause de méthodologies d’apprentissages qui ne nous aident pas. Je vous invite à observer de quelle manière je conseille un dessinateur dans ses 1er pas.

Dessin-Mathieu

« C’est tout simple, je me suis inspiré des Asuras de Guild Wars 2 et autre. »

On sent dans tes dessins que tu as observé les rapports de proportion de tes références. Aussi, tes petites personnage ont une bonne variété de formes et échelles. Pourquoi ne pas créer des variantes à partir des personnages déjà créés ? Voici quelques propositions tout à fait aléatoires :

Dans la seconde série, tu peux observer comment des inclinaisons peuvent apporter de la vie à un dessin, sans même changer ses formes ou proportions ! Il y a toujours plusieurs critères sur lesquels agir pour modifier une image.

Jouer avec les formes est possible quel que soit son niveau actuel. Pas besoin d’attendre un hypothétique niveau, qui lui viendra simplement à mesure de pratique. Je t’encourage à continuer de créer des variantes. :)


La 2e fournée de dessins

Dessin-Mathieu-2

On aurait été à l’école, tu aurais eu droit à un « peut mieux faire » ; « doit s’appliquer plus » (Le genre de jugements insipides qui n’aident pas à progresser ^^)

Néanmoins, il n’y a pas de fumée sans feu. Tout comme :

il n’y a pas de progrès sans entrainement consciencieux.

Là, il y a pas assez de rigueur. (le mot qui fait peur).

La rigueur, avant d’être “raideur” vient du radical indo-européen “reg” qui veut dire droit, rendre droit, mener droit, aller droit » C’est plutôt dans ce sens qu’il faut le prendre ici.

Je m’explique…. Pour obtenir les bienfaits d’un exercice, il ne faut pas jeter comme ça et papillonner sur plusieurs choses en même temps. Là, le mieux c’est de placer un personnage et de construire une petite 10e de variantes autour.

Car c’est justement cette recherche qui débloque une capacité à créer et jouer des formes. C’est cette capacité à créer que l’on recherche par de tels exercices, elles nous permet de mieux nous débrouiller (quel que soit notre niveau) dans les autres dessin que l’on fera. Mieux nous débrouiller et mieux savoir nous exprimer par l’image. On contrôle, ou plutôt : on maîtrise ce que l’on fait.

Éviter d’être trop brouillon dans sa méthode d’apprentissage. Ce que j’aime appeler le papillonnage, c’est ce qui bloque beaucoup d’apprentissage, toutes disciplines confondues. Ça rejoint mes fameux : « éternels recommencements ».

Pour en venir à ton dessin d’observation, la gomme a un souci de perspective.

Je comprends d’où vient l’erreur. Cela m’est déjà arrivé aussi, un angle de vue rend difficile la distinction des plans du cube, dans lequel est toujours compris un objet dessiné. Dans ce genre de cas, il ne faut pas hésiter à tricher (pour peu qu’on sache ce qu’on fait, et si cela ajoute en lisibilité au dessin d’observation).

Donc rétablir le cube :
La face haute de la gomme est trop bombée. Même si elle l’est en vraie (sinon tu n’aurais pas mis cette indication dans ton dessin), il ne faut pas que cette spécificité induise l’erreur de sortir du cube. J’ai rectifié :

J’ai aussi ajouté du volume en modulant la luminosité du trait. Plus sombre à l’avant, plus effacé à l’arrière. C’est important que tu prennes l’habitude de le faire (même si certains styles de dessin se font d’un trait net), c’est ici pour éveiller ton regard au volume.

Vous pouvez tous observer à quel point la gomme n’est plus la même ! J’ai pris soin de respecter le dessin initial de Mathieu, pour vraiment montrer que ce n’est pas une question de style ou de niveau en dessin, mais de points essentiels à observer et respecter. Ils donnent tout de suite une plus grande crédibilité à vos dessins.

Je te remercie d’avoir posté tes dessins Mathieu. C’est très riche d’avoir à faire des retours et de trouver ce qui bloque dans un apprentissage pour y apporter des réponses pertinentes ! Tu auras deviner que je n’apprécie pas les « peut mieux faire ».


Vous aussi vous souhaitez être guidé ?

CORRECTION-DESSIN

Nombre d’élèves limité, aux plus motivés !

Réservez votre place :

Des VISIOCONFÉRENCES D’UNE HEURE où vous recevez tout pour vous améliorer en dessin
→ En savoir plus !